samedi 11 juin 2016

60e anniversaire du "Village américain de Bois le Duc"


Hier soir, vendredi 10 juin, la salle Jacques Brel de l'espace Prévert de Vandoeuvre-lès-Nancy était comble pour assister à une conférence présentant les origines du village américain de Bois-le-Duc. Le match d'ouverture de l'Euro 2016 opposant la France à la Roumanie n'a donc pas eu de prise sur la fréquentation de cette conférence, programmée il est vrai à 18h30 ; preuve de l'intérêt du public pour l'histoire contemporaine, en particulier celle de la présence de troupes US en France de 1950 à 1967. 

Car s'il est mal connu, le "village" de Bois-le-Duc, construit dans la seconde moitié des années 1950 sur les hauteurs de Vandoeuvre est bien une conséquence directe de la présence américaine en France dans le cadre de l'OTAN. Ses pavillons étaient en effet réservés aux familles de GI's en service au Nancy Ordnance Depot implanté en forêt de Haye.

Les trois conférenciers, de gauche à droite Jean-Marie SIMON, Pierre-Alain ANTOINE et Pierre LABRUDE. 
Trois orateurs se sont succédé pour présenter l'origine de ce village américain - parmi de nombreux autres en France - dans le cadres des festivités du soixantenaire de Bois-le-Duc organisées par l'amicale des habitants actuels.
Pierre-Alain Antoine, ancien pilote de chasse et colonel en retraite de l'armée de l'air a d'abord rappelé le contexte historique ayant abouti a la création de l'OTAN et à l'installation d'une ligne de communication américaine en France, et donc également des personnels chargés de la faire fonctionner.
Pierre Labrude a ensuite beaucoup évoqué les conditions de vie des GI's et de leurs famille en France, ainsi que les aspects que revêtait la vie sociale de cette population en France.
Enfin, Jean-Marie Simon, architecte, a présenté les spécificités administratives et architecturales des villages américains de Meurthe-et-Moselle à travers les exemples de Bois-le-Duc bien sûr, mais aussi des trois autres cités que compte le département : Regina Village et la "cité de la route de Verdun" à Toul, et Toulaire à Saizerais/Liverdun.


Les festivités continuent durant ce week-end. Aujourd'hui samedi, l'amicale de Bois-le-Duc organise des manifestations privées réservées aux habitants, mais demain dimanche 12 juin, les festivités sont ouvertes au public. La danse, notamment d'origine américaine, y sera très représentée, mais aussi, dès 11h00, une "causerie" rassemblera les Vandopériens qui assistèrent il y a 60 ans à la construction du village et à l'arrivée des Américains. Echanges d'histoires et d'anecdotes assurés! (programme ci-dessous).


Ce sera sans doute l'occasion pour les personnes intéressées de se procurer le dernier tome de l'histoire de Vandoeuvre, signé Danièle Verdenal, ancienne journaliste de l'Est Républicain. Cet opus qui couvre la période de 1950 à 2015 comprend en effet une vingtaine de pages, comprenant textes et photos, consacrées à l'histoire du village de Bois-le-Duc (couverture ci dessous - prix de vente : 35 euros).


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire