mardi 20 juillet 2010

41 years ago...

L'équipage d'Apollo 11 : Armstrong, Collins, Aldrin

I'ts a small step for man, but a giant leap for mankind....

Voilà 41 ans que Neil Armstrong a prononcé ces paroles devenues mythiques, alors qu'il était le premier Homme à fouler le sol lunaire...

Si ce fait historique a indéniablement gravé le nom d'Armstrong dans les mémoires (bien avant que Le Tour de France cycliste ne s'y mette également!) cette date est aussi l'occasion de remettre en lumière ses deux équipiers, Michel Collins et Buzz Aldrin.

Collins à l'entrainement dans un module de commande Apollo

Qui se souvient en effet que Collins, pilote du module de commande (et donc, resté en orbite autour de la Lune) était, une douzaine d'années plus tôt, pilote de F-86 Sabre, sur une base américaine en France, à Chambley*, en Meurthe-et-Moselle?

Michael Collins alors jeune pilote au
72nd Fighter Bomber Squadron de Chambley

Il en est de même pour Buzz Aldrin, qui fit un passage par la base américaine de Bitburg, en Allemagne, où il volait, pour sa part, sur jet supersonique F-100C Super Sabre (lire à ce sujet la BD First Moon, de Joe Wight).

Cette époque, bien qu'elle date à présent d'une grosse cinquantaine d'années, est toujours ancrée dans certaines mémoires, puisqu'aujourd'hui encore, des Américains et des Américaines qui ont vécu, ont grandi, ou sont nés sur les bases de l'US Air Force en Europe, reviennent en pélerinage pour tenter de retrouver les lieux de leur enfance...


* et non à Chaumont, comme souvent improprement indiqué dans des biographies mal renseignées, en raison sans doute du passage de Collins par l'hôpital de la base américaine de Chaumont à la suite d'une éjection à proximité de cette plate-forme.

1 commentaire:

  1. AvaHost is definitely one of the best hosting company with plans for all of your hosting requirements.

    RépondreSupprimer